Tuesday, February 11, 2014

Une histoire de familles anglaises et françaises de Calais | Philip Emerson

Une histoire de familles anglaises et françaises de Calais qui remonte au débuts de la révolution industrielle, et l'arrivée d'anglais à Calais après les guerres napoléoniennes, par Philip Emerson un de leurs descendants.

Quand j'ai commencé mon projet de recherche sur la famille, il y a sept ans, je n'avais aucune idée que nous avions des parents qui vivent à Calais, les descendants de Charles Arnett (1791-1857). " Comment c'est arrivé se lit un peu comme un conte de fées. " Quand je suis allé à l'enterrement de l'un de ces parents l'an dernier, Guy Dubroeucq (1927-1913), j'ai rencontré son petit-fils Ulysse Dubroeucq (17) qui voudrait travailler en Angleterre pendant quelques mois pour améliorer son anglais. Je lui ai envoyé un e-mail il ya quelques jours expliquant comment nous sommes (tous) apparentés. En voici la transcription.
Je travaille depuis sept ans sur un projet d'histoire de famille. Ce que j'essaie de faire est de retracer les ancêtres et les descendants de mes quatre grands-parents, a savoir du côté de mon père : Ted EMERSON (1882-1964) britannique né à Birmingham et Daisy EMERSON née ARNETT (1883-1971) britannique née à Calais, et du côté de ma mère: Edgar BOMY (1875-1958) et Nathalie BOMY née DESSEILLES (1881-1953) tous les deux français né à Calais. Mais en faits la généalogie n’est qu’une partie de mon projet parce que je recherche aussi l'histoire de leur vie (biographies) et les conditions sociales, économiques et politiques qui existaient à leur époque.

 Je suis particulièrement intéressé par l'histoire de la dentelle à Calais parce que les familles ARNETT, BOMY et DESSEILLES, étaient tous des fabricants de dentelle a des temps différent [Sait tu que ton grande père Guy pour son thèse de Doctorat en Droit de L’Université de Lille, a choisis comme sujet: L’Industrie des Tulles et des Dentelles Mécanique à Calais? J’ai une copie de cette oeuvre, et j'espère que l'original sera conservé précieusement par la famille.

 Comme je t'ai expliqué lors de notre bref rencontre après l’enterrement de Guy, nous sommes en fait de la même famille, quoique lointain. Notre ancêtre commun Charles ARNETT (mon arrière grand grand grand père) est né à Maidstone, dans la comté de Kent, en 1791. Apres un apprentissage dans une entreprise de transport côtière est de vente de produits agricoles en gros, il a travaillé comme instituteur dans le petit village de Iden, près de Winchelsea dans le comté de East Sussex, puis en tant que percepteur d’impôts locaux, responsable de l’hospice ou maison des pauvres (master of the workhouse), évaluateur adjoint de demandes d’allégement et greffier de la sacristie à Winchelsea, entre 1823 et 1828.

Il y a quelques années, l'ancien hospice a été transformé en un hôtel de charme, où j'ai séjourné la avec ma femme Maureen, et peut-être dormi dans l'ancienne chambre à coucher de Charles et Mary. Enfin Charles ARNETT est devenu l’aubergiste du ‘Woolpack Inn’ à Tenterden dans la comté de Kent, et propriétaire d'une petite entreprise de transport routier qui apparemment n'a pas très bien réussie. Cette auberge existe toujours.

 La plupart des documents (lettres, comptes rendu, registres ....) créé par Charles ARNETT pendant son séjour à Winchelsea ont survécu et ont été transcrits récemment. Ces documents sont particulièrement intéressants parce qu’elles mettent en lumière la grave situation socio-économique qui existait en Angleterre après la fin de la guerre avec la France en 1815. Si bien qu’ils sont la base d’un nouveau livre qui vient de paraitre: Winchelsea Poor Law Records 1790-1841 - voir la couverture de ce livre ci-jointe, avec une photo de l'ancien hospice.

Charles s’est marié deux fois: d’abord avec Sarah Ann GILBERT (1788-1815/1819?) dont il eut trois enfants dont un seul a survécu: James Charles ARNETT (1813 - 1851), puis avec Mary COLEBROOK dont il eut cinq enfants dont quatre ont survécu: William Henry Arthur ARNETT (1825-1907), Julia Colebrook ARNETT (1929-1919), Edmund ARNETT (1832-1903) et George John ARNETT (1835-1914). George est leur seul enfant né en France.

Les familles DUBROEUCQ , LOEZ et YOUNG qui vivent actuellement à Calais et ailleurs en France sont les descendants de l’enfant survivant de son premier mariage – c’est a dire James Charles ARNETT.

Par contre, Je suis descendant de William Henry Arthur ARNETT, donc de son deuxième mariage. Il ya quelques descendants de William ARNETT vivant en Franc actuellement: à Paris, en Normandie et dans le Vaucluse, mais la plupart ont quitté La France il y a bien longtemps.

Tout cela sera plus clair si tu regardes ces extraits d'arbres généalogiques: Charles Arnett et James Arnett et William Arnett