Monday, April 14, 2014

Un appel de Frédéric Turner | Centenaire de la guerre 1914-1918


Madame, Monsieur,
Cher(e) descendant(e) d'ancien combattant britannique de la Première Guerre
mondiale et/ou de déportés de la Seconde Guerre mondiale.

Dans le cadre des manifestations entourant le centenaire de la 1ère G.M. et le
70e anniversaire de la 2e guerre mondiale, j'ai suggéré auprès du comité de
pilotage de la ville d'Arras d'évoquer le parcours de nos ascendants. La
proposition a été retenue aussi je vous informe que pour mener à bien ce
travail, j'ai besoin de l'aide de toutes et de tous.


En effet, lorsque je me rends aux diverses commémorations, il n'est jamais fait
état des Britanniques anciens combattants de 14-18 qui sont restés en France
après le 1er conflit mondial et qui ont créé une famille dans notre région.
Pourtant, ces anciens combattants furent à nouveau touchés de plein fouet en
40-45 en étant capturés par les nazis qui les gardèrent prisonniers pendant près
de 5 ans pour la plupart d'entre eux. Et, vous le savez, leur femme et enfants
ont eu également à subir la répression nazie. Malheureusement, parmi ces
prisonniers, beaucoup ne reviendront pas puisque morts dans les camps allemands.

Dans le projet que j'envisage, il nous faut connaître le parcours militaire de
chacun d'entre eux en 14-18 puis en 40-45, c'est-à-dire connaitre le ou les
régiments où ils ont évolué, les dates des divers événements de leur carrière
militaire, comme les blessures, les lieux ou ils ont servi, indiqué si
éventuellement d'autres membres de leur famille se sont engagés dans l'armée
anglaise en 14-18 et ce qu'ils sont devenus, etc.
Ce serait donc honorer leur mémoire et celle de leurs proches que de réaliser ce
travail de recherche.
Par exemple, plusieurs cas sont évoqués dans "Les oubliés de 39-45" mais
d'autres ne le sont pas car les familles ne possédaient pas les éléments
nécessaires pour indiquer le parcours de leur(s) ascendant(s).

Je citerai quelques exemples qui pourraient servir d'exemple pour chacun :
1 -) 4 frères s'engagent dans l'armée anglaise en 1914 et viennent combattre en
France. Deux sont tués au combat, un repart en Angleterre à la fin du conflit
tandis que le 4ème épouse une Française avec qui il aura des enfants. Lors de
l'invasion allemande, il est capturé et envoyé dans les camps que vous
connaissez, notamment TOST.
2 -) Militaire de carrière, ce soldat hussard est blessé à la bataille de
Loos-en-Gohelle puis plus grièvement le 11.4.1917 à Monchy-le-Preux lors de la
bataille d'Arras. Lors de l'invasion allemande de 1940, il conseille à son fils
d'aller à Marseille et d'y prendre un bateau qui l'emmènera en Angleterre.
Depuis, la famille n'a plus jamais eu de nouvelles de lui.
3 -) ancien combattant de 14-18, ce soldat veut rejoindre l'Angleterre afin de
s'engager l'armée pour, à nouveau, défendre son pays. Depuis son départ, son
épouse et ses 5 enfants n'ont plus jamais eu de nouvelles de lui. Ses deux fils
sont capturés par les nazis en 1940 pour l'un, en 1943 pour l'autre et emmenés
dans les camps allemands.
4 -) ancien combattant de 14-18, il épouse une Française et se fait capturer en
1940 par les nazis. Il meurt au camp de TOST sans avoir revu son épouse et ses 5
enfants. Son épouse et sa fille ainée entre dans la résistance dès le début de
l'occupation allemande de 1940.

Ces exemples ne vous sont donnés qu'à titre indicatif.

Comme je l'ai déjà indiqué à plusieurs d'entre vous, chaque Britannique pourrait
écrire un livre sur le parcours militaire et sur celui de prisonnier de son père
ou de lui-même.
Pour ceux qui seraient d'accord d'écrire quelques pages sur leur famille et que
celles-ci servent dans les diverses commémorations qui auront lieu, je leur
demande bien vivement de prendre contact avec moi.

Je vous remercie par avance de l'attention que vous apporterez à ma demande et,
Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de cordiales salutations.
Frederic TURNER